KeyTalk lance le service de courrier électronique sécurisé en tant que SaaS

KeyTalk lance le service de courrier électronique sécurisé en tant que SaaS
09 May ‘21

La Compromission des courriels professionnels ou des comptes de messagerie (BEC/EAC) constitue un préjudice majeur pour les entreprises et les organisations du monde entier. Il s’agit essentiellement du fait qu’une personne extérieure utilise un message électronique apparemment authentique pour se présenter comme un employé ou une relation de confiance, afin, par exemple, d’effectuer un paiement injustifié ou de prendre d’autres mesures préjudiciables.

Cette forme de cybercriminalité n’a cessé d’augmenter ces dernières années et se classe désormais au 1er rang des menaces pour la cybersécurité, avec un préjudice mondial annuel estimé à 20 milliards de dollars. Cela représente près de la moitié de tous les dommages résultant de la cybercriminalité.

Ce que beaucoup d’organisations ignorent, c’est qu’avec le déploiement d’une signature électronique numérique, une première ligne de défense importante contre ces attaques BEC/EAC est réalisée. Le certificat Secure/MIME requis à cet effet est de la même famille que le certificat SSL/TLS qui protège tous les sites web du monde entier. Le certificat S/MIME existe depuis 1998, mais n’a jamais été largement accepté comme la méthode de messagerie électronique “sûre”, car son installation et sa gestion étaient un drame pour les services informatiques.

Avec l’introduction, il y a deux ans, du Service de courrier électronique sécurisé/Secure Email Service, que KeyTalk fournit dans le monde entier avec ses partenaires GlobalSign, DigiCert et DigiCert QuoVadis, cet obstacle au déploiement à grande échelle a été supprimé. Ce service rend le déploiement, l’installation, la configuration et la gestion des certificats S/MIME simples et rapides.

Depuis lors, les grandes entreprises optent de plus en plus pour la signature numérique en utilisant le service de courrier électronique sécurisé KeyTalk, mais en le faisant en interne. Les certificats S/MIME ne sont pas seulement utilisés pour la signature numérique, mais peuvent également être utilisés pour le cryptage complet de bout en bout des messages et les paires de clés cryptographiques utilisées à cet effet ne peuvent être détenues par des tiers.

Les certificats S/MIME ne sont pas seulement utilisés pour la signature numérique, mais peuvent également être utilisés pour le cryptage complet de bout en bout des messages et les paires de clés cryptographiques utilisées à cet effet ne peuvent être détenues par des tiers.

Depuis ce mois-ci, KeyTalk a signé un accord de partenariat mondial avec DigiCert, la plus grande autorité de certification numérique (CA) au monde, qui proposera notamment ce Service de courrier électronique sécurisé en tant que SAAS par l’intermédiaire de son réseau mondial de partenaires comme LA première ligne de défense contre la Compromission du courrier électronique professionnel (BEC/EAC).  Avec notre partenaire mondial existant GlobalSign et avec le leader européen DigiCert QuoVadis, il y a toujours un bon choix de certificats lors de l’achat du service et ce choix n’affecte pas le prix.

Ce service SaaS complet est-il facile à utiliser ?

 

Vous pouvez facilement vous inscrire au service via le site web de KeyTalk, ou celui de l’un de nos partenaires. Vous indiquez le nombre d’employés pour lesquels vous souhaitez une signature électronique numérique et vous complétez votre organisation et vos coordonnées.

Sur cette base, vous recevrez immédiatement une offre. Si vous la signez, le processus de validation de l’organisation sera lancé par l’un des partenaires de certification sélectionnés. Ce processus prend de 1 à 3 jours selon le partenaire choisi et l’urgence. Vous recevrez ensuite un message électronique signé numériquement de la part du service, à distribuer aux employés, contenant une explication, un “lien” pour télécharger et installer l’application “Secure Email Service” et la configuration de l’application propre à l’organisation.

L’application KeyTalk prend en charge l’ensemble du processus de récupération du certificat auprès de l’autorité de certification choisie, l’installation et la configuration du client de messagerie (tel qu’Outlook), puis la gestion.  Le lancement de l’application, l’indication de l’adresse électronique et la saisie du mot de passe à usage unique envoyé prennent environ une minute.

Et c’est tout ! Le résultat est une signature numérique configurée comme preuve d’identité dans votre application Outlook, Outlook 365 ou Apple Mail, où chaque courriel sortant est signé numériquement par défaut avec votre certificat numérique de courriel automatiquement installé de GlobalSign, DigiCert ou DigiCert QuoVadis. Ainsi, vous contribuez directement à la première ligne de protection contre les attaques BEC/EAC dont votre organisation est victime.

 

Si vous avez des questions à ce sujet, vous pouvez nous contacter directement sur sales@keytalk.com

Vous trouverez également de plus amples informations sur la page du Service de courrier électronique sécurisé de notre site web.

 

L’équipe de KeyTalk